Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Armand Robin, Fragments

Armand Robin, Fragments

Le grand avantage d’une traduction est que personne ne vous en saura gré et que cet acte de poésie sera oublié, ou tout au moins jugé compromis ou équivoque ; les beautés toujours viendront du poème traduit, les faiblesses toujours du traducteur. Le poème est recréé, mais à partir de sa fin, en remontant vers sa pure origine, souffle amical remontant toutes les eaux qui une fois déjà s’écoulèrent.