Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs
scatvids.club A LOT OF CRAP

Les deuxièmes sélections du Médicis 2019

Les deuxièmes sélections du Médicis 2019

Le jury du prix Médicis a annoncé, lundi 30 septembre,
ses deuxièmes sélections de romans français et étrangers, ainsi qu’une première liste d’essais.

Les huit romans étrangers retenus sont :

  • La fracture de Nina Allan, traduit de l’anglais par Bernard Sigaud, (Tristram)
  • Solénoïde de Mircea Cartarescu, traduit du romain par Laure Hinckel, (Noir sur Blanc)
  • Le grand royaume des ombres d’Arno Geiger, traduit de l’allemand (Autriche) par Olivier Le Lay, (Gallimard)
  • Kintu de Jennifer Nansubuga Makumbi, traduit de l’anglais (Ouganda) par Céline Schwaller, (Métailié)
  • Un livre de martyrs américains, de Joyce Carol Oates, traduit de l’anglais (américain) par Claude Seban, (Philippe Rey)
  • Girl d’Edna O’Brien, traduit de l’anglais (Irlande) par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat, (Sabine Wespieser)
  • Miss Islande d’Auður Ava Olafsdottir, traduit de l’islandais par Eric Boury, (Zulma)
  • Ordesa de Manuel Vilas, traduit de l’espagnol par Isabelle Gugnon, (Sous-Sol)

Dans la catégorie Essais, quatre ouvrages sont des traductions :

  • Bleuets de Maggie Nelson, traduit de l’anglais (États-Unis) par Céline Leroy, (Sous-sol)
  • Appia de Paolo Rumiz, traduit de l’italien par Béatrice Vierne, (Arthaud)
  • Le Livret du pupille Jean Genet de Josef Winkler, traduit de l’allemand (Autriche) par Bernard Banoun,  (Verdier)
  • Des balles et de l’opium de Liao Yiwu, traduit du chinois par Marie Holzman, (Globe)

Les troisièmes sélections seront dévoilées le 29 octobre, la remise du prix est prévue pour le 8 novembre.