Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Grande enquête sur les revenus des auteurs : votre participation est essentielle

Grande enquête sur les revenus des auteurs : votre participation est essentielle

Plus de 30 000 auteurs vont être interrogés dans le cadre d’une grande enquête sur la situation économique des auteurs de livres – enquête que la SGDL réclame depuis de nombreuses années aux pouvoirs publics.
Les études sociologiques qui ont pu être menées sur le statut d’écrivain ne suffisent pas lorsqu’il s’agit de se battre pour obtenir des mesures concrètes. Pour s’opposer à une augmentation de la TVA ou demander le retour de la franchise fiscale ; pour mesurer l’impact réel d’une réforme de la sécurité sociale, de la retraite de base ou de la retraite complémentaire ; pour militer en faveur d’une rémunération plus juste et plus équitable des auteurs au sein de la chaîne du livre, il est nécessaire de cerner au plus près la profession.
Dans un premier temps, l’enquête lancée par le ministère de la Culture et de la Communication portera uniquement sur les revenus des auteurs assujettis à l’AGESSA et se concentrera plus particulièrement sur les auteurs de livres (écrivains, illustrateurs, traducteurs…). Une seconde enquête, pilotée par le Centre national du livre, s’intéressera, elle, aux auteurs de livres affiliés à l’AGESSA. Si vous ne recevez pas le premier questionnaire, ne vous en étonnez donc pas.
Les réponses reçues concernant des données personnelles et sensibles, elles seront bien évidemment confidentielles, traitées de façon anonyme et globale.

Il est très important que vous preniez le temps de répondre à ce questionnaire. Les résultats nous aideront à mieux connaître la situation générale des auteurs et la réalité de leurs revenus, et donc à mieux défendre vos intérêts.

Précision : pour répondre à l’enquête en ligne, vous aurez besoin du code d’accès personnel qui figure en début de questionnaire dans l’encadré à droite des logos. Si vous n’avez plus ce questionnaire, envoyez un message à l’adresse « enquete-arapa@people-vox.com » avec, en objet : « Renvoi du code d’accès » et, dans le corps du texte, votre nom, ainsi que l’adresse à laquelle vous avez reçu le questionnaire. Vous recevrez en retour votre code d’accès personnel et l’adresse de la plate-forme de réponse en ligne.

N.B : le ministère de la Culture et de la Communication a décidé de repousser au 22 mai la date limite des réponses en ligne (la date limite des réponses par courrier restant fixée au 2 mai). Le Ministère enverra par courrier une relance, qui devrait parvenir à un échantillon de non répondants (10 000) entre le 4 et le 11 mai.

Voir le site du Ministère.

0 Avis

Laisser une réponse