Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Corinna Gepner reçoit le prix de traduction Eugen-Helmlé

Corinna Gepner reçoit le prix de traduction Eugen-Helmlé

Le prix Eugen-Helmlé, créé en l’honneur d’Eugen Helmlé, traducteur et écrivain, a été attribué en 2020 à la traductrice française Corinna Gepner.

« À mon sens, on ne traduit pas hors sol. On traduit avec toute son histoire, individuelle et collective, avec tout ce qui nous a précédé et tout ce qui nous entoure.
J’ai essayé de montrer mon cheminement vers la traduction, pour faire comprendre ce qui habite mon travail, ce qui lui donne du sens à mes yeux, ainsi qu’un horizon. Et la façon dont il s’inscrit dans un rapport aux autres qui est bien plus vaste que le simple désir de donner à lire un texte.
Je souhaitais aussi montrer que le travail de la traduction littéraire est tissé de doutes, d’interrogations qui resteront toujours sans réponse – et c’est tant mieux. Qu’il n’ y a pas de savoir, juste une exploration, une expérimentation sans cesse renouvelées, un matériau qui ne cesse de se dérober. Et c’est justement pour cette raison que l’on peut travailler, inventer, et avancer. »

Corinna Gepner, Traduire ou perdre pied, Contrebande, La Contre Allée.

Bibliographie de Corinna Gepner sur le site Vo-Vf.

Le prix de traduction littéraire Eugen Helmlé est décerné chaque année par la Saarländischer Rundfunk, organisme de radiodiffusion de la Sarre, la fondation ME Saar (Fondation du syndicat des industries métallurgiques et électroniques de la Sarre) et – depuis 2010 – par la ville de Sulzbach.
Créé en 2004 en mémoire de l’écrivain et traducteur sarrois Eugen Helmlé (1927-2000), il a été décerné pour la première fois en 2005. Il récompense en alternance des traducteurs littéraires de l’allemand vers le français et du français vers l’allemand pour l’ensemble de leur travail.
Doté de 10 000 euros, il est remis le 7 septembre, le jour de la naissance d’Eugen Helmlé.