Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Marie-Claude Peugeot

Marie-Claude Peugeot

Marie-Claude Peugeot est décédée le 6 décembre 2018 à Paris.

L’ATLF s’associe à l’hommage que lui rend ici Marie-Claire Pasquier, traductrice, ancienne présidente d’ATLAS :

« Marie-Claude Peugeot, traductrice littéraire, était membre de l’ATLF (Association des traducteurs littéraires de France) et d’ATLAS (Assises de la traduction littéraire en Arles). Elle était membre du jury du Prix Maurice-Edgar Coindreau, qui décernait chaque année un prix à une oeuvre de traduction d’un écrivain américain. Elle a traduit plus d’une cinquantaine d’ouvrages, (dont l’écrivain John Dos Passos) et fut, par son travail et par son talent, l’honneur de la profession à laquelle elle consacra le plus clair de son temps. On se souvient de L’Eloge des femmes mûres, de Stephen Vizinczey, chez Gallimard, de Des Gens comme les autres d’Alison Lurie, du Secret de la Chambre de Rodinsky, de Rachel Lichtenstein, avec Bernard Hoepffner. Elle s’était récemment spécialisée, avec succès, dans la tâche la plus difficile de ce métier, la traduction de la poésie (D.H. Lawrence). »

Le 21 août dernier, Marie-Claude Peugeot était interviewée par Le Progrès : « Son métier ? Traduire et promouvoir la littérature étrangère ».

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*