Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Joute de traduction ATLF à Montreuil – texte et traductions

Joute de traduction ATLF à Montreuil – texte et traductions

Le vendredi 30 novembre dernier, à l’occasion du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, l’ATLF organisait une joute de traduction  à partir d’un texte inédit de la romancière anglaise Cathy Cassidy, avec les traductrices Nelly Ganancia et Maud Desurvire, et sous l’arbitrage de Laura Bourgeois, également traductrice.

Nous vous proposons ici une présentation des intervenantes ainsi que le texte original et ses deux traductions.

Nelly Ganancia
Diplômée du Master de Traduction Littéraire de Paris VII et ancienne élève de l’École de Traduction Littéraire du CNL (promotion 2014-2016).
Après quelques années dans l’enseignement primaire en France et à l’étranger, Nelly réalise que ce qu’elle aime à l’école, c’est surtout emmener les enfants en sortie scolaire… et leur lire des histoires.
Elle a traduit beaucoup de romans féminins anglophones à succès, avec une tendresse particulière pour les livres de l’Irlandaise Cathy Kelly.
En 2012, elle a la chance de traduire La Folle Balade de Fennymore Coupure, de l’allemande Kirsten Reinhardt pour Albin Michel Jeunesse. Merveilleux roman middle-grade dont l’univers décalé rappelle un peu celui de Tim Burton.
En 2017, c’est le coup de foudre pour les aventures rocambolesques et les personnages secondaires hilarants de Whisper (série équestre pour les 8-14 ans qui grandit avec le lecteur, en corrélation avec les films éponymes), dont elle traduit les 5 premiers tomes depuis l’allemand pour Castelmore.

Maud Desurvire
« Passionnée d’anglais depuis toujours et friande de bons mots et de mots tout court, j’ai tenté pendant quelques années d’acquérir l’accent louisianais, puis belge (raté), avant de revenir m’installer à Paris en 2005 en tant que traductrice pour l’édition.
Après avoir fait mes premières armes auprès de jeunes personnages truculents ou tout en dents (Shrek, L’Âge de Glace, Journal d’un Vampire), puis dans des genres singuliers allant de l’humour anglais (211 idées pour devenir un garçon génial, Tom Cutler) à la chick-lit (Arnaque à l’Amnésie, Caprice Crane), j’ai creusé mon sillon en littérature jeune adulte, dont je ne me lasse pas. La richesse des histoires, l’étoffe des héros à la parole franche et souvent drôle, ravivent sans cesse mon entrain à trouver le mot juste pour des auteurs tels que Julie Buxbaum, Sharon M. Draper, Keren David, Sara Shepard, Mackenzi Lee… entre autres. »

Télécharger l’extrait original et ses traductions.

N.B. : sauf indication contraire, tous les contenus présents sur le site de l’ATLF sont couverts par le droit d’auteur (voir les mentions légales).

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*