Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Traducteurs en couverture/ 6

Traducteurs en couverture/ 6

Certains éditeurs jugent normal, légitime, voire important d’informer leur lecteur, dès la couverture, que l’ouvrage qu’il achète est une traduction, et que cette traduction a un auteur.

TeC / la_fin_de_lhomme_rougeSvletana Alexievitch, La Fin de l’homme rouge, traduit du russe par Sophie Benech, Éditions Actes Sud

Les MalaquiasAndréa Del Fuego, Les Malaquias, traduit du portugais par Cécile Lombard,
Éditions de l’Aube, octobre 2015

sarah gurcel vermandePauline Leet Pittenger, Sexisme, le mot pour le dire !, traduit de l’anglais par Sarah Vermande, Éditions iXe

0 Avis

Laisser une réponse