Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Sélection du 10e prix Russophonie 2016

Sélection du 10e prix Russophonie 2016

logoprix

Créé en 2006 à l’initiative de la Fondation Elstine et de l’Association France-Oural, le prix Russophonie a pour ambition de contribuer à promouvoir la littérature en langue russe, à mieux faire connaitre ses acteurs : auteurs, traducteurs, éditeurs et à créer un lien culturel fort entre la Francophonie et le monde russophone.
Le prix Russophonie récompense la meilleure traduction d’un ouvrage littéraire du russe vers le français quelle que soit la nationalité de son auteur. Le jury est composé d’universitaires, journalistes, écrivains : Andreï Kourkov qui a succédé à Andreï Makine, et depuis 2009, Agnès Desarthe. Il est placé sous la présidence d’honneur de Madame Tatiana Youmacheva-Elstine.

Le jury du prix Russophonie, Evgueni Bounimovitch, François Dewaere, Gérard Conio, Françoise Genevray et Irène Sokologorsky, réuni le 17 novembre 2015, a retenu cinq traductions parmi une cinquantaine d’œuvres publiées cette année par les éditeurs francophones.

Sans titre

Odile BELKEDDAR pour L’insigne d’argent de Korneï Tchoukovski, Ed. École des loisirs

Anne COLDEFY-FAUCARD pour La joie du soldat de Victor Astafiyev, Ed. du Rocher

Jacques DUVERNET pour Minsk Cité de rêve d’Arthur Klinau, Ed. Signes et balises

Jacques MICHAUT PATERNO pour Dernière feuilles de Vassily Rozanov, Ed. des Syrtes

Anne-Marie TATSIS-BOTTON pour Les quatre vies d’Arseni d’Evgueni Vodolazkine, Ed. Fayard

Le nom du lauréat sera dévoilé lors de la remise du prix, le 6 février 2016, à l’occasion des Journées du livre russe et des littératures russophones qui se tiendront à la Mairie du 5e arrondissement en présence de nombreux auteurs invités.

 

 

0 Avis

Laisser une réponse