Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Formations post-universitaires

La Fabrique des traducteurs au  CITL

Le Collège international des traducteurs littéraires se trouve dans la ville d’Arles. Sa mission première est d’accueillir en résidence des traducteurs professionnels venus du monde entier. Depuis 2010, il a mis en place, dans le cadre de relations binationales avec certains pays, des séminaires de formation continue entre jeunes traducteurs et traducteurs chevronnés. Ce programme s’intitule la Fabrique des traducteurs.

Le programme Georges-Arthur Goldschmidt de l’OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse)

Destiné aux jeunes traducteurs en début de carrière (francophones et germanophones), le programme Georges-Arthur Goldschmidt est un programme de perfectionnement où les participants travaillent en étroite collaboration avec des professionnels plus chevronnés.

Le Centre européen de traduction littéraire (CETL)

Cycle de formation postuniversitaire en traduction littéraire qui s’adresse aux détenteurs d’un diplôme universitaire en langues, linguistique, philosophie et lettres, sciences humaines et sociales, disciplines artistiques. Un test d’aptitude est cependant prévu pour tout amateur n’ayant pas les titres requis.
La formation est essentiellement axée sur la pratique, un peu de théorie et beaucoup d’exercices. Les formateurs/correcteurs comptent parmi les meilleurs professionnels du métier. Les cours (trois niveaux) se font à distance mais chaque année quelques séminaires complémentaires sont organisés en présentiel. Toute combinaison linguistique est envisageable.
Pour toute autre information : consultez le site du CETL :