Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Nouvelle pluie de prix pour les anciens élèves de l’ETL

Nouvelle pluie de prix pour les anciens élèves de l’ETL

Une nouvelle pluie de prix a récompensé les anciens élèves de l’École de traduction littéraire (un partenariat Centre national du livre / Asfored), pilotée depuis 2012 par Olivier Mannoni.

Clotilde Meyer et Lucie Modde (toutes deux de la promotion 2017-2018) ont vu leur traduction de L’Histoire de France à pleines dents de S. Hénaut et J. Mitchell (Flammarion) récompensée par le Prix Anthony Rowley 2020 aux Rendez-vous de l’histoire de Blois.

Chloé Billon (promotion 2017-2018), qui a déjà reçu cette année le prix de traduction de l’Inalco, a également vu sa traduction d’Adios Cow-boy, d’Olja Savičević, (JCLattès) distinguée par le Prix du Premier roman 2020 en littérature étrangère.

Enfin, nous apprenons avec un peu de retard qu’Anna Postel (promotion 2019) a vu sa traduction du Journal de ma disparition de Camilla Grebe (Calmann Lévy) récompensée par le Prix des lecteurs du livre de poche (catégorie « polar ») 2019.

Ce sont à présent plusieurs dizaines de prix que les élèves et anciens élèves de l’ETL, qui fêtera ses dix années à la fin de l’année prochaine, ont obtenues depuis la naissance de l’École. La prochaine promotion débutera au début de l’année 2021.