Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Les mots du désir, la langue de l’érotisme arabe et ses traductions

Les mots du désir, la langue de l’érotisme arabe et ses traductions

colloque sorbonneColloque International Paris-Sorbonne / CERMOM / IISMM / IMA
Le 6 mai 2016 à l’Institut du Monde Arabe et le 7 mai à l’université Paris-Sorbonne

« Au premier degré de l’opération de communication, le désir humain se traduit en actes mais aussi en mots. La littérature érotique se saisit de ces mots, les rapporte à ces actes, ou du moins à certains, qu’elle sélectionne dans l’infini des pratiques humaines, en fixant des normes à la sexualité (le licite, le légitime, le transgressif, l’interdit, l’impensé). La littérature combine ces mots du corps, les dissimule parfois, par le jeu des euphémismes, des métaphores et des métonymies, ou les expose dans leur crudité avec gourmandise et ostentation ; elle en invente d’autres, aussi, de sorte que tous ces mots se traduisent, à leur tour, en désir ou en excitation chez le récepteur. L’objectif de ce colloque est d’interroger la langue du désir en arabe depuis les contes des Mille et une nuits, le Jardin Parfumé de Nafzāwī, le Délice des Coeurs de Tīfāšī, jusqu’aux expressions contemporaines de l’érotisme. »

Programme complet.
Inscription.

0 Avis

Laisser une réponse