Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Le traducteur comme pièce de résistance

Le traducteur comme pièce de résistance

Jeudi 14 octobre, à Bruxelles, la SACD-Scam organise une rencontre qui promet de beaux échanges :

Le traducteur comme pièce de résistance

arton1430-11b14Traduire est une embrassade (de l’autre en tant qu’autre), un acte de création, une acceptation (l’essentiel dans le langage est tu), c’est un deuil (de l’équivalence parfaite), une ouverture (au multiple chant des langues). Pour rendre hommage à ce métier qui révèle ce qu’il y a de meilleur en nous (curiosité, ouverture, scrupule), BELA et le BdA vous convient cet automne à une soirée découverte, en compagnie de traducteurs chevronnés et de leurs amis – auteurs et lecteurs (venez nombreux).

Pour avoir tous les détails, cliquez ici. Mais dépêchez-vous de vous inscrire, c’est après-demain !

0 Avis

Laisser une réponse