Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Le Prix lémanique de la traduction 2021 remis à Nicola Denis et Nicole Taubes

Le Prix lémanique de la traduction 2021 remis à Nicola Denis et Nicole Taubes

Doté de 20 000 francs suisses, le treizième Prix lémanique de la traduction est décerné à parts égales aux traductrices Nicola Denis et Nicole Taubes. Les deux lauréates reçoivent en outre l’opportunité d’un séjour de deux semaines au Collège de traducteurs Looren, près de Zurich.

Nicole Taubes, née en 1939 à Paris, découvre la traduction alors qu’elle approfondit à Berlin des études de biologie. Au cours de sa longue carrière, elle s’est distinguée comme traductrice de Stefan Zweig, Thomas Mann, Arno Schmidt, traduisant également Heinrich Heine, Ludwig et Sebastian Brant.

Le jury francophone, composé de Marie Fleury-Wullschleger, Stéphane Pesnel et Françoise Toraille, a justifié son choix avec ces mots : « De l’humanisme à l’époque actuelle, Nicole Taubes arpente la littérature allemande. Par ses traductions remarquables de précision, de finesse et d’élégance, elle l’offre aux lecteurs de langue française. »

De son côté, le jury germanophone, réunissant Andreas Jandl, Luzius Keller et Barbara Villiger Heilig, a relevé dans son rapport l’assurance stylistique et la créativité de la traductrice Nicola Denis dans une œuvre de traduction couvrant une grande variété littéraire.

Nicola Denis, née en 1972 en Allemagne, vit en France depuis plus de vingt-cinq ans. Elle est notamment connue pour ses traductions en allemand d’Eric Vuillard, Olivier Guez et Honoré de Balzac. Elle a également traduit des romans de Marie-Claire Blais, Philippe Lançon, Olivia Rosenthal et bien d’autres encore.

Ces deux traductrices contribuent depuis de nombreuses années à stimuler les échanges littéraires et intellectuels entre le français et l’allemand. La qualité de leurs traductions a déjà été honorée en d’autres lieux.

Cette année, la remise du prix se déroulera dans le cadre du salon d’auteurs Le livre sur les quais, avec une lecture scénique traversant l’œuvre des lauréates, le 4 septembre 2021 à à Morges.

Le Prix lémanique de la traduction est décerné tous les trois ans à deux personnes, l’une traduisant de l’allemand vers le français et l’autre du français vers l’allemand. Il est soutenu par le Collège de traducteurs Looren, le Centre de traduction littéraire de Lausanne et diverses fondations privées.