Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

La Contre Allée : « Décentrement(s) » – 13 octobre 2017

La Contre Allée : « Décentrement(s) » – 13 octobre 2017

Avec D’un Pays l’Autre, les éditions La Contre Allée prolongent leur travail sur la traduction, initié avec le premier cycle d’événements qui a eu lieu en octobre 2015.
En partenariat avec la MESHS et l’Institut du monde arabe-Tourcoing, elles organisent le 13 octobre à Lille, un colloque intitulé « Décentrement(s).

10h-10h30 : City in translation : regarder la ville autrement

avec Canan Marasligil, éditrice et traductrice
Restitution vidéo de l’atelier City in translation : cette balade d’exploration des langues dans l’espace urbain – créée et menée par Canan Marasligil – a été réalisée avec les étudiantes de l’IUT B Métiers du Livre de Tourcoing dans le quartier de Lille-Wazemmes.

10h30-12h : L’imaginaire hétérolingue

Table ronde modérée par Thomas Dutoit, professeur de littérature anglophone à l’université Lille 3
L’hétérolinguisme implique la mise en scène de la différence de(s) langue(s) dans un même texte : ces oeuvres n’inventent pas tant une autre langue qu’elles n’imaginent « la langue » autrement. Qu’ont-elles à nous apprendre à propos de la traduction ? Et la traduction, que nous apprend-elle de nous-mêmes et de nos manières d’être au monde ?
Avec Myriam Suchet, maître de conférence et directrice du Centre d’études québécois à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle/Aline Schulman, traductrice de l’espagnol, et notamment des oeuvres de Juan Goytisolo et Miguel de Cervantès.

14h-15h30 : Les littératures arabes à l’épreuve de la traduction

Table ronde modérée par Badr-Eddine Arodaky, écrivain, traducteur et journaliste
« L’intérêt pour la littérature arabe est toujours biaisé » écrit Richard Jacquemond. « On va chercher des témoignages, des documents, on ethnicise, on politise. L’Arabe est toujours particulier, il n’est jamais universalisable. » Quels arabes traduit-on en France aujourd’hui, quels types d’ouvrages ? Tour d’horizon d’un paysage éditorial où la littérature croise le politique.
Avec Richard Jacquemond, traducteur de l’arabe (Egypte)/Lofti Nia, traducteur de l’arabe (Palestine, Liban…)/Faraouk Mardam-Bey, directeur de la collection « Sindbad » chez Actes Sud.

15h30-16h30 : Les professionnels du livre face à la traduction

Table ronde modérée par Anna Rizzello, traductrice et éditrice aux éditions La Contre Allée
Quels sont les dispositifs d’aides à la traduction, quels rôles jouent les associations professionnelles des traducteurs, et pourquoi à Gif-sur-Yvette des libraires ont décidé, il y a 5 ans, de faire le pari d’un festival consacré à la traduction ?
Avec Corinna Gepner, traductrice de l’allemand et présidente de l’Association des traducteurs littéraires de France/Florabelle Rouyer, département création du Centre national du livre/Hélène Pourquié et Pierre Morize, libraires et organisateurs du festival VO/VF à Gif-sur-Yvette.

MESHS – Espace Baiëtto, 2 rue des Canonniers, Lille
Entrée libre – réservation souhaitée à contactlacontreallee@gmail.com

0 Avis

Laisser une réponse