Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Jean-Philippe Toussaint au collège de Seneffe sur RTBF

Jean-Philippe Toussaint au collège de Seneffe sur RTBF

Le mercredi 5 novembre, à 22 heures, l’émission Par Ouï-Dire de la RTBF sera consacrée à Jean-Philippe Toussaint et à ses traducteurs, réunis au collège de Seneffe l’été dernier.

Cet été, la question posée par le Collège de traduction à Seneffe travaillait la relation auteur/traducteur. Le traducteur doit-il rencontrer son auteur/homme (s’il est encore en vie) pour mieux traduire son œuvre, ou peut-il se passer de lui, ou doit-il se passer de lui, ou vaut-il mieux qu’il se passe de lui ? Jean-Philippe Toussaint est convaincu du bien-fondé d’une collaboration étroite avec ses traducteurs. Son illustre homologue étant Gunther Grass, qui procède de la même manière à la sortie de chacun de ses romans. Cette année encore, et pour la cinquième fois, Toussaint a donc souhaité réunir autour de lui les traducteurs de son dernier livre, Nue , à savoir Ningshu Xu, de Chine, Magali Sequera du Paraguay, Zsolt Pacskovszky de Hongrie, Stefano Lodirio d’Italie, Marianne Kaas des Pays-Bas, Goran Narancic de Serbie, Jovanka Sotolova de Tchéquie, Mei Chen de Taiwan, et Edward Gauvin des U. S.A.