Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Grand Prix de traduction de la Ville d’Arles 2017 – 2e sélection

Grand Prix de traduction de la Ville d’Arles 2017 – 2e sélection

Créé en 1995 sous le nom de prix Amédée Pichot, le Grand Prix de traduction de la Ville d’Arles récompense chaque année la traduction d’une œuvre de fiction contemporaine, remarquable par sa qualité et les difficultés qu’elle a su surmonter. Ce prix doté de 3500 euros par la ville d’Arles est remis lors des Assises de la traduction littéraire.

  • Autisme, de Valerio Romão, traduit du portugais par Elisabeth Monteiro Rodrigues (Éditions Chandeigne, mai 2016)
  • Baby Spot, d’Isabel Alba, traduit de l’espagnol par Michelle Ortuno (Éditions La Contre Allée, juillet 2016)
  • Gabacho, d’ Aura Xilonen, traduit de l’espagnol (Mexique) par Julia Chardavoine (éditions Liana Levi, janvier 2017)
  • Histoires rêvérées, de Mia Couto, traduit du portugais (Mozambique) par Elisabeth Monteiro Rodrigues (Éditions Chandeigne, juin 2016)
  • L’un l’autre, de Peter Stamm, traduit de l’allemand par Pierre Deshusses (Christian Bourgois éditeur, janvier 2017)
  • Pour mémoire (Argentine 1976-1983), de Susana Romano Sued, traduit de l’espagnol (Argentine) par Anne-Charlotte Chasset et Dominique Jacques Minnegheer – Édition bilingue (Éditions Des Femmes, décembre 2016)

Pour en savoir plus sur auteurs et traducteurs sélectionnés, se rendre sur le site d’ATLAS.

0 Avis

Laisser une réponse