Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Enfer et traduction

Enfer et traduction

Le 3 mars dernier, la section « traducteurs littéraires » de l’Association des auteurs néerlandais (Vereniging van Letterkundigen), en partenariat avec la Fondation pour les activités littéraires Amsterdam (SLAA), a conclu sa soirée annuelle de discussion autour de la traduction ( « Vertaalslag ») par la remise des deux récompenses qu’elle décerne chaque année depuis cinq ans : les prix du Bon et du Mauvais Ange de la traduction littéraire.

prixLe prix du Bon Ange récompense une personne ou une organisation ayant activement contribué à une meilleure reconnaissance du travail des traducteurs littéraires ; le Mauvais est décerné à une personne ou une organisation qui, quoique bien placée pour mettre en valeur le travail des vertaalduiveltraducteurs, s’en est abstenue de façon flagrante. (Ci-contre, l’urne remise aux lauréats de cette année, confectionnée au tricot… et réversible !)

 

Un exemple à imiter ?

Pour lire l’article du CEATL, cliquer sur les urnes.
Pour regarder la vidéo de la soirée (en néerlandais), cliquer sur le « duivel ».

 

0 Avis

Laisser une réponse