Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs
scatvids.club A LOT OF CRAP

Du génie alsacien / Vùm elsässische Geischt – Strasbourg

Du génie alsacien / Vùm elsässische Geischt – Strasbourg

Dans le cadre du festival Bibliothèques idéales qui se tient du 5 au 15 septembre 2019 à Strasbourg

Mercredi 11 septembre à 18 h 30

Du génie alsacien / Vùm elsässische Geischt
Les langues des poètes / Dichtersproche : une soirée clairement bi- !

Claude Vigée, Hans Jean Arp et Tomi Ungerer
Le hasard les fit naître en Alsace, leur génie dépasse les frontières.

18h30
Claude Vigée, le poète vigile
Conférence-lecture avec Charles Fichter, Bénédicte Keck, Jean Lorrain et Aline Martin
Quelques grandes figures dominent l’œuvre de l’immense poète qu’est Claude Vigée, né en 1921 à Bischwiller, comme celle de Jacob luttant avec l’ange. Il les convoque pour penser et affronter la violence de son « heure sur la terre », pour son œuvre de vie au cœur des doutes de la conscience moderne, au service de « tout homme égaré dans le labyrinthe du temps ». Vigée est aussi un fabuleux conteur dont les récits tirés de son « panier de houblon » arrachent à l’oubli trois siècles d’histoire juive alsacienne dans toutes ses langues et ses particularismes.

20h00
Hans Jean Arp et Tomi Ungerer, virtuoses en mots …croisés/Kritzwöertervirtuose
Concert-lecture
Musique : Matskat, Fabrice Kieffer, Jean-François Untrau, Mathieu Zirn, Romain Pivard ; les élèves du Collège Baldung-Grien de Hoerdt et Günay Evis de l’Ecole de musique du CSC Neuhof
Lecture : Bénédicte Keck, Jean Lorrain et Aline Martin
Avec la participation de François Wolfermann
Tomi Ungerer est un grand témoin de son temps qui n’a cessé de s’engager avec force contre toutes les formes de dictature et d’injustice. « Ich zeichne, was ich schreibe. Ich schreibe, was ich zeichne. Ich bin ein Aufzeichner. Que je dessine ou que j’écrive, je suis pilote de mes lignes. »
Hans Jean Arp écrit ses poèmes, soit en allemand, soit en français. Il les publie de part et d’autre du Rhin, signés Hans Arp en Allemagne et Jean Arp en France, ce qui ne facilite pas les choses. Pourtant il précise : « Si par impossible j’étais obligé de choisir entre l’œuvre plastique et la poésie écrite, si je devais abandonner, soit la sculpture, soit les poèmes, je choisirais d’écrire des poèmes ».

Voir le site de l’association À livre ouvert.

Cité de la Musique et de la Danse
Strasbourg