Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Des nouvelles de l’Association taïwanaise des traducteurs de français (ATTF)

Des nouvelles de l’Association taïwanaise des traducteurs de français (ATTF)

Les lauréates du prix ATTF de la traduction, Chen Taii (au centre) et Pan Yi-fan (2e à d.), entourées (de g. à d.) par le directeur du BFT Benoît Guidée, la directrice du Pigeonnier Sophie Hong, le directeur pays de BNP Paribas Olivier Rousselet, le directeur général du BIEF Nicolas Roche, et le président de l’ATTF Wu Kun-yung. Photo : Taiwan Info

A l’occasion du Salon international du livre de Taipei 2018 (TIBE) qui s’est ouvert le 6 février, l’Association taiwanaise des traducteurs de français (ATTF) a remis pour la troisième année consécutive son prix de traduction littéraire. Celui-ci est allé à Chen Taii [陳太乙] pour Le Peintre de la vie moderne de Charles Beaudelaire, paru chez Rye Field Publishing. Qui plus est, l’ATTF a décerné pour la première fois un prix de la traduction en sciences humaines et sociales à Pan Yi-fan [潘怡帆] pour sa traduction des Propos sur le bonheur du philosophe français Alain, chez le même éditeur.

Ce nouveau prix, qui sera baptisé à partir de 2018 prix de la traduction ATTF-BNP Paribas pour la non fiction, sera désormais attribué tous les deux ans en alternance avec le prix de la traduction ATTF-BNP Paribas pour la fiction, a indiqué Wu Kun-yung [吳坤墉], le président de l’ATTF.

Doté de 50 000 NTD, le Prix de traduction ATTF sélectionne et récompense la qualité de traductions d’ouvrages de langue française vers le chinois, afin de promouvoir le travail des traducteurs taïwanais de français, d’encourager la lecture et d’approfondir les échanges culturels franco-taïwanais. L’Association a voulu que le lauréat puisse être aussi bien un traducteur en sciences humaines et sociales qu’un traducteur de littérature, d’où l’ajout d’un prix de traduction en sciences humaines et sociales tous les trois ans, en plus de celui annuel de traduction littéraire.

À l’occasion du même salon, M. Wu Kun Yung, président de l’ATTF, a été fait chevalier de l’ordre des Arts et Lettres par M. Benoit Guidée, directeur du Bureau français, au nom de la Ministre française de la Culture, pour son rôle de véritable pont intellectuel entre la France et de Taiwan.

0 Avis

Laisser une réponse