Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Curiosa/ 2 – Corinna Gepner

Curiosa/ 2 – Corinna Gepner

 

Pour cette nouvelle livraison de Curiosa, quelques perles à découvrir. Et d’abord, un très court texte de Jean Giono, où l’auteur dresse le portrait d’un amoureux des arbres, dont le labeur et la ténacité parviennent à ramener la vie dans un coin de terre désolé. En quelques pages, Giono dépeint plusieurs décennies d’histoire, ancre son personnage dans une région qui voit défiler les guerres et exprime un ardent amour pour la nature et ceux qui savent la comprendre.
Jean Giono
L’homme qui plantait des arbres
Éditions Gallimard, 2013

Chanson des escargotsNature, toujours, avec l’album « Enfance en poésie » consacré à Jacques Prévert. L’occasion de redécouvrir la chanson des escargots qui vont « à l’enterrement d’une feuille morte », accompagnée des illustrations tendres et délicates de Jacqueline Duhême, qui a côtoyé certains des plus grands poètes du XXe siècle.

Jacques Prévert
Chanson des escargots qui vont à l’enterrement… et autres poèmes
Illustrations de Jacqueline Duhême
Gallimard Jeunesse, 2014

418LxLC0duL._Dans un court ouvrage publié aux éditions Allia, Yvonne Verdier ausculte le conte du Petit Chaperon rouge en explorant la tradition orale de certaines régions françaises. Où l’on apprend que le loup n’est peut-être pas le plus féroce des trois protagonistes, que le Petit Chaperon rouge sait très bien ce qu’elle veut, que la galette et le petit pot de beurre sont détrônés par les épingles et les aiguilles et que… bref, que jusque-là on n’avait pas compris grand-chose à ce qu’on lisait. Pas grave, le plaisir sera toujours au rendez-vous ! L’ouvrage est savant, ludique, et donne envie de s’interroger sur Cendrillon et La Belle au bois dormant.
Yvonne Verdier
Le Petit Chaperon rouge dans la tradition orale
Éditions Allia, 2014

Et pour ceux qui auraient le temps d’aller passer deux heures au cinéma, on signalera le documentaire de Stefan Haupt, Sagrada – el misteri de la creació, sur la basilique de la Sagrada Familia à Barcelone. Avec lui, on plonge dans l’histoire tourmentée de cet édifice religieux imaginé par l’architecte catalan Antoni Gaudí. Le bâtiment, commencé dans les dernières années du XIXe siècle, est toujours en construction… Le film est à la fois le portrait d’une œuvre architecturale et celui des hommes qui essaient de la mener à son terme, architectes, contremaîtres, sculpteurs, peintres de vitraux… Image de la démesure, la Sagrada Familia est l’illustration d’une entreprise singulière qui conjugue la fidélité et les infléchissements du temps et de la modernité. Un incroyable sujet de réflexion et de méditation, porté par une magnifique interprétation de la messe en si mineur de Bach par Jordi Savall.
Stefan Haupt
Sagrada – el misteri de la creació
90 min., 2012

 

1 Avis

  1. En rapport avec le livre de Giono, l’un des plus beaux films d’animation qui soient, signé Frédéric Back, L’Homme qui plantait des arbres :

    http://www.notrecinema.com/communaute/v1_detail_film.php3?lefilm=21927

Laisser une réponse