Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Si c’était à refaire…

Si c’était à refaire…

 

Cette nouvelle rubrique est née d’une conversation animée autour d’une bonne table et en bonne compagnie, conversation au cours de laquelle nous avons beaucoup ri en nous racontant nos propres gaffes, bévues et boulettes de traducteur. Nous savons tous que l’erreur nous guette à chaque détour de phrase – une fois qu’elle est débusquée, autant s’en amuser, nous sommes-nous dit, et glisser ces sourires entre nos articles plus informatifs. C’est donc Claude S. qui ouvre le bal, les autres suivront…

 

Bleu œuf-de-rouge-gorge


Rougegorge familier Erithacus rubecula European Robin
Vous ne vous représentez pas très bien cette couleur ? Moi non plus. C’est pourtant ainsi que j’ai traduit robin’s-egg blue – en des temps lointains, cela va sans dire.
J’étais pressée, vous direz-vous, ou distraite ? Eh bien, pas du tout. Je me rappelle m’être gratté la tête avec perplexité, m’être assurée de la couleur des œufs de rouge-gorge, lesquels ne sont pas bleus, mais « blancs, tachetés de rouge ». Sans doute aussi me suis-je interrogée sur les intentions profondes de l’auteur… à qui j’ai finalement décidé de laisser « la responsabilité de ses propos ».
Je ne me souviens plus comment m’est venue la révélation de mon erreur : ai-je d’abord découvert que le robin américain n’était pas le robin européen, ou un œuf de merle américain est-il soudain apparu, un jour, sur mon écran ?… Car, vous vous en doutez, mon erreur date d’avant les recherches sur Internet…
Claude S.

 

Et vous, quelle est votre plus belle gaffe ? Pour nous l’envoyer, écrivez-nous ici
 

1 Avis

  1. Jean-Paul Deshayes 6 ans ll y a

    En effet, le dictionnaire donne:

    robin’s-egg blue = bleu-vert pâle , sans référence à l’oiseau

Laisser une réponse