Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Atelier en ligne autour de la traduction professionnelle

Atelier en ligne autour de la traduction professionnelle

En partenariat avec Normandie Livre & Lecture, l’ATLF propose

le vendredi 11 décembre de 10h à 12h30 et de 14h à 16h30

un atelier en ligne autour de la traduction professionnelle
à destination des traducteurs et des éditeurs normands.

Programme

Matin : Volet juridique
Avez-vous le droit de traduire cette œuvre et de la faire publier ?

  • I. La protection de l’œuvre originale : le respect des droits moraux et patrimoniaux de l’auteur de l’œuvre originale.
  • II. La protection de l’œuvre traduite : les dispositifs légaux encadrant la publication de la traduction.

Après-midi : Volet métier
Le quotidien des traducteurs

  • I. Le régime social et fiscal : précompte ou dispense de précompte ? Pluriactivité.
  • II. Le parcours d’une traduction, les relations avec les éditeurs : trouver un contrat (salons, réseautage, fiches de lecture, apports…), la négociation, les étapes d’une traduction (essais, délais, outils, révision, correction, publication).

Questions/Réponses : les questions sont à poser en amont ou pendant l’atelier : juridiques, sociales, fiscales, métier…

Attention ! Le nombre de participants est limité à 12 personnes
et l’atelier, réservé aux traducteurs et éditeurs de Normandie
.

Pour suivre cet atelier, il est nécessaire de télécharger l’application Zoom.
Les modalités d’accès à la plateforme vous seront envoyées par mail la veille de la formation.

Les formateurs :

Paola Appelius
Diplômée de l’ESIT, traductrice de l’anglais et de l’espagnol depuis une vingtaine d’années, spécialisée en littérature jeunesse et Young Adult, littératures de l’imaginaire et romance, Paola Appelius est venue à la traduction littéraire par affinité avec l’écriture et le goût de la narration.
Animée du désir d’aider et de représenter ses pairs, elle est entrée au Conseil d’administration de l’ATLF en 2015 pour y défendre les littératures populaires et de genre et les conditions d’exercice du métier de traducteur littéraire.
Devenue présidente de l’ATLF en juin 2020, elle s’attache aujourd’hui à piloter l’association dans les méandres des différentes réformes, récentes et à venir, et à baliser le chemin du devenir de la profession au mieux des intérêts des traducteurs.

Jonathan Seror
Il est responsable juridique de l’ATLF. Ancien avocat, il a prêté serment en 2010 et a exercé pendant 6 ans au sein du cabinet d’affaires Fidal Direction Internationale.
Jonathan a développé son expertise en droit de la propriété littéraire et artistique ainsi qu’en droit fiscal. Il intervient par ailleurs en droit des contrats (contrats d’édition et de traduction) au sein du Master 2 de traduction littéraire à l’université Paris Diderot (Paris 7) et enseigne le droit des affaires à l’université de Cergy-Pontoise.

Inscription
Inscription auprès de Cindy Mahout, chargée de projets création littéraire, avant le 4 décembre 2020.