Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

AmazonCrossing et les traducteurs : dernières nouvelles

AmazonCrossing et les traducteurs : dernières nouvelles

Vous vous souvenez sans doute de la lettre ouverte envoyée en mai dernier par l’ATLF au responsable des traductions de AmazonCrossing.

En réaction à ces objections, et à celles soulevées par le CEATL (Conseil européen des associations de traducteurs littéraires) concernant les contrats et conditions de travail proposés par AmazonCrossing aux traducteurs littéraires européens, AmazonCrossing a demandé à rencontrer les représentants du CEATL lors de la foire du Livre de Francfort.

Lors de ces échanges, AmazonCrossing a annoncé qu’il avait pris de premières mesures dans la direction préconisée par le CEATL (suppression de la clause de renoncement au droit moral qui figurait dans son modèle de contrat, ainsi que de l’obligation de signer un accord de confidentialité), commenté sa pratique actuelle par rapport aux recommandations du Code de bonnes pratiques du CEATL et fourni une version remaniée de son contrat de traduction afin que celle-ci puisse faire l’objet de discussions avec le CEATL.

Pour lire le compte rendu complet de cette rencontre, cliquer ici : AmazonCrossing.

Et, pour mémoire :
Lettre ouverte de l’ATLF à Amazon