Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

À lire – novembre 2015

À lire – novembre 2015

Quoi de neuf sur le Net ?

Des paroles de traducteurs :

Éric Boury au festival Les Boréales : « Jón Kalman Stefánsson répète que les traducteurs sont les gens les plus importants du monde. Il dit même qu’il faut les serrer dans ses bras pour les remercier » !

Jacques Mailhos, interviewé par Addict-Culture : « Si je prends soin du détail, alors le tout prendra soin de lui-même… »

Olivier Mannoni, dans Le Point, décrit le travail « accablant » que fut sa traduction de Mein Kampf.

Dans un genre plus léger, Anthea Bell, la « traductrix » d’Astérix en anglais, révélait en octobre, dans Le Monde, ses astuces, dilemmes et ses trouvailles.

 

Du côté d’Atlas : pour ceux qui ont raté les Assises et l’atelier de russe, une petite séance de rattrapage. Quant à l’album photo des Assises, il est en ligne ici.

Une curiosité : envie de savoir comment sonnaient le sumérien, l’araméen, le phénicien, le japonais ancien ? Tendez l’oreille, cliquez ici, et voyagez dans l’espace et dans le temps.

Une belle initiative : pour les hispanisants, cet article en espagnol sur une bande de jeunes traducteurs sévillans, bien sympathiques, qui unissent leurs forces pour lutter contre l’adversité.

0 Avis

Laisser une réponse