Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs
darksfetish.com

À lire, à voir… juin/1

À lire, à voir… juin/1

Anne Colin du Terrail, lauréate du Grand prix de traduction SGDL- Ministère de la Culture

Pour ceux qui ne l’ont pas entendu, ActuaLlité reproduit ici dans son intégralité le discours prononcé par Anne Colin du Terrail lors de la remise du Grand prix de traduction de la Société des Gens de Lettres et du ministère de la Culture.

Book Squad

Book Squad est une nouvelle revue littéraire en ligne qui s’attache essentiellement à présenter l’ensemble des métiers du livre en France et dans le monde entier. On n’y trouvera pas de recension critique de tel ou tel ouvrage, mais plutôt des informations sur la vie des entreprises (maisons d’édition, librairies) et des différentes institutions liées à l’industrie du livre.

Où est-on de la traduction automatique ?

Plusieurs choses à signaler. En premier lieu, la parution d’un nouveau titre, largement accessible, aux éditions Odile Jacob : Babel 2.0 Où va la traduction automatique ? de Thierry Poibeau.


Et puis, deux podcasts à écouter sur le site de la nouvelle revue en ligne, Book Squad : une interview de Nicolas Bousquet et Alexandre Stora expliquant la manière dont ils ont fait traduire d’anglais en français un ouvrage de 800 pages sur l’apprentissage profond par une machine de deep learning et, enfin, une interview de Jörn Cambreling, directeur d’ATLAS (Association pour la promotion de la traduction littéraire) présentant, parmi les activités d’ATLAS, la création d’un Observatoire de la traduction automatique.

Les éditions Zulma : la fiction pour dire le monde.

Toujours sur Book Squad, Laure Leroy, éditrice et fondatrice des éditions Zulma, présente les lignes directrices de sa maison et ses projets pour les deux ou trois années à venir.

Le français est à nous !

Avec pour sous-titre Petit manuel d’émancipation linguistique, cet ouvrage de la linguiste Maria Candea et de la stylisticienne Laélia Véron, paru aux éditions de la Découverte, nous fait découvrir les liens entre langue, société et politique et nous invite à réfléchir sur l’évolution de la langue et les prétendues « menaces » qui pèsent sur elle.