Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

À lire, à voir… avril 2019/1

À lire, à voir… avril 2019/1

Traduire le monde

Le numéro 4 de la revue Apulée vient de paraître aux éditions Zulma. Le sommaire, au format pdf, est disponible à cette adresse. Par ailleurs, les éditions Zulma ont annoncé la création d’un prix Apulée récompensant la traduction d’un texte court, de littérature ou de réflexion, traduit pour la première fois en français et écrit dans l’une des 6 912 langues du monde par un auteur résidant en Europe. À suivre… on n’en sait pas plus pour l’instant.

 

Une revue internationale d’études argotologiques

«La Revue Argotica vise à être une tribune académique internationale de tous ceux qui s’intéressent à l’étude de l’argot – universitaires, chercheurs, doctorants ou étudiants en master…» C’est ainsi que la revue se présente sur son propre site. Une mine aussi pour les traducteurs. Le dernier numéro (no 1(7)/2018) est consacré à l’argot de la musique et des musiciens. L’accès en ligne est libre. On peut  fouiller dans les archives pour accéder aux numéros précédents. Les bibliographies, notamment, semblent très intéressantes.

… du statut des directeurs de collection… et de la rémunération des auteurs lors de tables rondes…

Pour savoir où l’on en est après la suspension de la décision de l’AGESSA (pour les premiers) et un an après le début du mouvement #PayeTonAuteur (pour les seconds), vous pouvez lire deux articles d’ActuaLitté ici et .

La main de Thôt – n°6

En 2017, la dramaturge Rebekka Kricheldorf a rendu un hommage appuyé au trois lauréats du prix Straelen : Frank Heibert, Hinrich Schmidt-Henkel et Thomas Weiler. Hilda Inderwildi, maître de conférences à l’Université de Toulouse, a traduit en français l’intégralité de ce discours.

Revue scientifique multilingue de l’Université de Toulouse II – Le Mirail 

 

 

 

 

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*