Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

À lire, à écouter… mai 2016

À lire, à écouter… mai 2016

Une belle moisson printanière de portraits et d’interviews de traducteurs…

À écouter :

  • Sika Fakambi parle magnifiquement de traduction dans ce bel entretien sur RFI : à écouter absolument !
  • Lorsque les organisateurs d’un prix prestigieux comme le Man Booker International Prize décident de le partager entre l’auteur et son traducteur, la visibilité de la profession fait soudain un pas de géant… Ci-dessous, une belle interview radio (en anglais) de Jessica Moore, traductrice canadienne de Réparer les vivants de Maylis de Kerangal (sélectionné pour le prix cette année).

À lire :

  • « C’est pour cela que je traduis: pour dépasser l’exotisme et la mise à distance de l’autre, pour montrer que les différences sont relatives, et jamais insurmontables. »
    Corinne Atlan, traductrice de japonais, dans le journal suisse L’Hebdo.
  • « Pour comprendre une culture, il faut lire ses livres » : Jörn Cambreleng, lui, fait le point sur les bourses disponibles et parle plus largement de la traduction comme acte politique.
  • Le blog de l’Ataa inaugure une série de portraits de traducteurs. Ici, Virginie Bagot-Day évoque son travail de traductrice pour l’audiovisuel.

Et encore :

  • « Traduire des livres : parcours de formation à la traduction pragmatique pour l’édition », une thèse soutenue il y a quelques mois par Sophie Léchauguette et à présent en ligne.
  • Un petit trésor de traduction créative sur le site de l’Université de Lille: onze traductions en français du Jabberwocky de Lewis Carroll.

0 Avis

Laisser une réponse