Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Alfred de Vigny, Stello

Alfred de Vigny, Stello

Traduisez cette lettre, docteur,
 dans la langue de nos pères, et tâchez
 que je ne sente pas trop les angoisses,
 les bégaiements et les anicroches des traducteurs,
 qui font que l’on croit marcher 
avec eux dans la terre labourée,
 à la poursuite d’un lièvre,
 emportant sur ses guêtres dix livres de boue.