Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

3e édition du Festival Vo-Vf du Du 2 au 4 octobre 2015

3e édition du Festival Vo-Vf du Du 2 au 4 octobre 2015

Pour sa 3e édition le festival Vo-Vf prend ses quartiers au château du Val Fleury, en plein centre-ville de Gif-sur-Yvette, du vendredi 2 au dimanche 4 octobre 2015.

Pendant trois jours, le festival accueille 32 invités autour de tables rondes, de conférences, d’ateliers pour petits et grands afin de découvrir la littérature étrangère sous un angle inédit : donner la parole aux traducteurs, véritables passeurs de textes.
Cette année encore, de nombreuses tables rondes centrées sur des langues : la littérature turque, allemande, coréenne, israélienne, syrienne. Et des rencontres thématiques sur les mangas, les polars du monde, retraduire les classiques avec Mark Twain, sans oublier les romans de la rentrée littéraire.

  • bd223d_719b38d699954dfeaa2070cac5112e24.jpg_srb_p_286_398_75_22_0.50_1.20_0Samedi 3 octobre :
  • 10h30 – 11h30 : La littérature allemande
    Très présente dans la rentrée littéraire, c’est l’occasion de la découvrir.
  • 14h – 15h : Un traducteur à l’honneur
    Jean-Pierre Carasso pour l’ensemble de son oeuvre
  • 15h : Lecture de textes de Raymond Carver par Théophile Choquet
  • 16h – 17h : L’humour est-il soluble dans la traduction ?
  • 17h30 – 18h30 : Jakarta-Paris, la traduction de la littérature indonésienne
    Organisé et animé par la Bulac
  • 10h30 – 11h30 : La littérature turque
  • 14h – 15h : Carte blanche au Festival America
  • 14h – 15h : Traduire les mangas, traduire les romans
  • 16h-17h : Atelier de traduction : Traduire l’hébreu
    Organisé et animé par l’ATLF
  • 17h30 – 18h30 : La littérature jeunesse

Pour tout connaître du programme, cliquer sur l’affiche.

En avant-première, le vendredi 25 septembre 2015, la librairie La Vagabonde & sa fabrique  (40 rue d’Anjou à Versailles) organise dans le cadre du festival une rencontre entre Zoé Valdes et son traducteur Albert Bensoussan à l’occasion de la parution de La femme qui pleure, aux éditions Arthaud.

0 Avis

Laisser une réponse