Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Un mot pour un mot ? – La valeur de la traduction

Un mot pour un mot ? – La valeur de la traduction

À l’occasion de la Nuit des Idées, et dans le cadre du cycle Éditer les sciences sociales aujourd’hui :

Jeudi 31 janvier 2019 à 17 h,
EHESS, amphithéâtre François Furet,
105 bd Raspail 75006 Paris

Un mot pour un mot ? – La valeur de la traduction

Quelle est la valeur – symbolique et économique – de la traduction, et plus spécifiquement de la traduction en sciences humaines et sociales ?
Cette question prend un sens particulier dans le milieu universitaire, où la reconnaissance du traducteur, à la différence du chercheur et de l’auteur, dépend de la place qu’on accorde à la traduction dans la pratique de recherche ou comme pratique de recherche à part entière.
Comment s’organise le champ entre les différents types d’acteurs : traducteurs professionnels formés à la recherche, chercheurs confirmés s’adonnant à la traduction ou collectifs engagés dans un travail de traduction collaboratif ? La distinction passe aussi par le statut accordé au « travail » du traducteur, à sa rémunération et à son efficacité, notamment à l’ère des logiciels de traduction automatique. La traduction est-elle une marchandise comme les autres dépendant des marchés universitaires ? Pourrait-on imaginer des logiques et circuits alternatifs ?

Participent à la table ronde :

  • Lucy Garnier, traductrice français / anglais
  • Olivier Mannoni, traducteur allemand / français
  • Thierry Poibeau, informarticien et linguiste (CNRS / LaTTiCe)
  • Séverine Sofio, sociologue (CNRS / CRESPPA)
  • Andromeda Tait, traductrice français / anglais (ATESS)
  • Katharine Throssell, traductrice français / anglais (ATESS)

Rendez-vous annuel consacré à la libre circulation des idées et des savoirs, la 4e édition de la Nuit des Idées, coordonnée par l’Institut français, se tient cette année, le jeudi 31 janvier 2019, sur le thème « Face au présent ».

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*