Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

Traducteurs en couverture / Noir sur Blanc

Traducteurs en couverture / Noir sur Blanc

Certains éditeurs jugent normal, légitime, voire important d’informer leur lecteur, dès la couverture, que l’ouvrage qu’il achète est une traduction, et que cette traduction a un auteur.

Combat et création, Zbigniew Herbert et le cercle de la revue Kultura (1958-1998), traduit du polonais par Brigitte Gautier, Noir sur Blanc, octobre 2017

Zouleikha ouvre les yeux, Gouzel Iakhina, traduit du russe par Maud Mabillard, Noir sur Blanc, août 2017

Un homme dans l’ombre, Eustachy Rylski, traduit du polonais par Véronique Patte, Noir sur Blanc, mars 2017

Le Poids d’un ange, Eugen Uricaru, traduit du roumain par Marily Le Nir, Noir sur Blanc, mai 2017

 

 

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*