Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Rencontre avec Laurence Kiefé

Rencontre avec Laurence Kiefé

Harry Mathews est né à New-York en 1930. Après avoir étudié musique et musicologie à Harvard, il vient en France afin de poursuivre ses études musicales qu’il abandonne peu de temps après pour se consacrer à la littérature. Il publie ses premiers poèmes en revue en 1956 et entreprend d’écrire son premier roman en 1958 à la suite de la découverte de Raymond Roussel. En 1961, il fonde la revue Locus Solus avec trois poètes new-yorkais (dont John Ashbery, qui devient un ami proche). En 1970, il fait la connaissance de Georges Perec, qui deviendra lui aussi un très cher ami et grâce à qui il entre à l’Oulipo en 1973. Il partage alors sa vie entre la France et les États-Unis où, à partir de 1978 il enseigne de façon intermittente dans plusieurs universités.

Harry Mathews est mort le 25 janvier 2017, à Key West (USA).

Le Jumeau solitaire, son ultime roman, est paru chez P.O.L. au mois de novembre 2017, traduit par Laurence Kiefé.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*