Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

Feuillet et comptage informatique

Quelle différence ?

L’unité de mesure traditionnellement employée dans l’édition est le « feuillet 25 x 60 » ou feuillet de 25 lignes de 60 signes, espaces et blancs compris. Ce feuillet, à moins que toutes les lignes ne soient pleines, ne comportera pas 1500 signes, mais plutôt 1200 ou 1300 s’il y a des retours à la ligne, des dialogues, des notes de bas de page…

Feuillet

Ce feuillet 25l x 60s ne contient pas 1500 signes de texte, mais 1371.

Avec l’apparition de l’informatique, certains ont souhaité évaluer le volume du travail et le nombre de feuillets en s’appuyant sur le comptage informatique. Or le comptage informatique donnera un nombre de « tranches de 1 500 signes » inférieur de 15 % à 30 % (selon le type d’ouvrage) au nombre de « feuillets de 25 lignes de 60 signes ». Pour que le traducteur ne soit pas lésé, il convient donc qu’une revalorisation du nombre de signes soit appliquée en cas de comptage informatique. Le mode de comptage utilisé et le pourcentage de revalorisation éventuel doivent être clairement indiqués dans le contrat.

Quel que soit le mode de comptage choisi, il est utile que traducteur et éditeur se livrent chacun à un calibrage de l’ouvrage avant la signature du contrat afin d’établir une première estimation contradictoire du volume final de la traduction et donc de l’à-valoir (l’à-valoir définitif étant calculé au moment de la remise de la traduction en fonction du nombre réel de feuillets ou de tranches informatiques).

Dans un contrat, la formulation « feuillet 1500 signes », trop ambiguë, est à proscrire. Voir à ce sujet le point d’étape, cosigné par le SNE et l’ATLF en 2014.

Créer son feuillet 25 lignes x 60 signes

Si votre contrat spécifie que vous êtes rémunéré au « feuillet 25 lignes x 60 signes, espaces et blancs compris », il est important que votre feuillet soit bien réglé. Or, ces réglages ne sont pas très simples à réaliser sur ordinateur. Nous aurions aimé mettre à votre disposition un modèle de feuillet à utiliser, mais les différences entre systèmes informatiques rendent l’opération dangereuse : les réglages du feuillet risqueraient de se modifier lorsque vous l’enregistreriez sur votre ordinateur, ce qui vous induirait en erreur. Voici cependant une méthode pour établir votre feuillet (réservée aux adhérents).