Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

Prix du Premier Roman étranger – 1ère sélection

Prix du Premier Roman étranger – 1ère sélection

 Certains jurys littéraires jugent normal, légitime, voire important, d’informer leur public que les ouvrages qu’ils priment sont des traductions, et que ces traductions ont un auteur.

Le jury du prix du Premier Roman s’est réuni le lundi 1er octobre pour établir sa sélection 2018.

Les romans sélectionnés pour le prix du Premier Roman étranger sont les suivants :

  • Ruby Namdar, La maison de ruines, Belfond, traduit de l’anglais (États-Unis) par Sarah Tardy ;
  • Shih-Li Kow, La somme de nos folies, Zulma, traduit de l’anglais (Malaisie) par Frédéric Grellier ;
  • Lisa Halliday, Asymétrie, Gallimard, traduit de l’anglais (États-Unis) par Hélène Cohen ;
  • Taszio Koelb, Made in Trenton, Buchet-Chastel, traduit de l’anglais (États-Unis) par Marguerite Capelle ;
  • Itamar Orlev, Voyou, Seuil, traduit de l’hébreu par Laurence Sendrowicz.

Créé en 1977, le prix du Premier Roman récompense deux livres, un français et un étranger.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*