Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

Passerelles littéraires : retour à Danilo Kiš

Passerelles littéraires : retour à Danilo Kiš

Du 25 au 27 janvier 2018
Bordeaux, Bègles, Pessac

À l’occasion de la parution de Psaume 44 (Fayard, 2017), son dernier texte encore non traduit en français, l’association Lettres du monde s’associe à Pascale Delpech, traductrice, et Christophe Dabitch, auteur, pour rendre hommage à Danilo Kiš et son œuvre. Écrivains, traducteurs et essayistes vous proposent de (re)découvrir cet auteur européen majeur, qui a vécu à Bordeaux, par des échanges, des rencontres, des lectures et une exposition.

Avec Marie DARRIEUSSECQ et Velibor ČOLIĆ, auteurs, Pascale DELPECH, traductrice, Lakis PROGUIDIS, essayiste et fondateur de la revue L’Atelier du roman, Isabelle DESSOMMES, lectrice-correctrice, Jörn CAMBRELENG, directeur d’ATLAS, Association pour la promotion de la traduction littéraire.

Danilo Kiš (1935-1989)
Né en ex-Yougoslavie (Voïvodine, Serbie), Danilo Kiš, disparu prématurément, en 1989, est considéré comme un écrivain majeur de la seconde moitié du XXe Siècle. Auteur de romans, nouvelles, essais et textes dramatiques traduits en une vingtaine de langues, qui ont reçu de nombreux prix littéraires, il était pressenti pour le prix Nobel de littérature. Son œuvre fictionnelle se concentre sur les deux totalitarismes du XXe siècle, le nazisme et le stalinisme. L’ironie, la poésie et un style exigeant caractérisent cette œuvre à caractère universel. Ses écrits les plus connus sont : Jardin, cendre, 1971, Un tombeau pour Boris Davidovitch, 1979, Sablier, 1982, Chagrins précoces, 1984, publiés aux éditions Gallimard et La leçon d’anatomie, 1993, Psaume 44 et La Mansarde, 2017 publiés aux éditions Fayard.
Danilo Kiš a vécu une grande partie de sa vie en France et a enseigné le serbo-croate à l’université Bordeaux Montaigne. Sa compagne Pascale Delpech, traductrice de toute son œuvre, est bordelaise de naissance.

Le programme en détail sur le site Lettres du monde.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*