Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

Les traducteurs du Prix du premier roman 2015

Les traducteurs du Prix du premier roman 2015

Le prix du Premier roman étranger vient de récompenser deux ouvrages : Les Nuits de laitue, de la Brésilienne Vanessa Barbara (Zulma) et L’Ange de l’oubli, de l’Autrichienne Maja Haderlap (Métailié).

Nous félicitons très sincèrement les auteurs ainsi que leurs éditeurs. Une rapide recherche sur Internet nous apprend toutefois que ces deux romans n’ont pas été écrits directement en français, contrairement à ce que l’on pourrait croire en lisant les communiqués déjà publiés par Livres-HebdoLe FigaroTéléramaLe Soir, FranceTV info ou TV5 Monde. Réparons donc cet oubli, et étendons ici nos félicitations à ceux grâce à qui ces ouvrages peuvent être découverts (et récompensés) par des lecteurs francophones :

lesnuitsdelaitueplat1-l-572119

Vanessa Barbara, Les Nuits de Laitue, traduit du portugais (Brésil) par Dominique Nédellec.
Traducteur de nombreux auteurs portugais et brésiliens parmi lesquels António Lobo Antunes, Michel Laub, Gonçalo M. Tavares, Dominique Nédellec a reçu tout récemment le prix Gulbenkian 2015 pour sa traduction de Quels sont ces chevaux qui jettent leur ombre sur la mer ? d’António Lobo Antunes.

 

 

 

 

Ange-de-loubli-HD-300x460

Maja Haderlap, L’Ange de l’oubli, traduit de l’allemand (Autriche) par Bernard Banoun. Chercheur dans les domaines de la littérature de langue allemande, l’histoire de la traduction, l’opéra,  professeur à la Sorbonne, Bernard Banoun est l’auteur de nombreux essais. Il a traduit, entre autres, des œuvres de Thomas Jonick, Werner Kofler, Yoko Tawada, Joseph Winkler.

 

 

 

 

 

 

 

Le prix du premier roman étranger existe depuis 2010. Le jury, présidé par Joël Schmidt, est composé de Jean Chalon, Georges-Olivier Châteaureynaud, Annick Geille, Jean-Pierre Tison, Jean-Claude Lamy, Michèle Gazier, Gérard de Cortanze, Christine Ferniot, Gérard Guillot, Mohammed Aïssaoui.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*