Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

Nétiquette

Cette liste ATLF est une liste de diffusion destinée à traiter de la traduction littéraire dans tous ses aspects et du métier de traducteur littéraire. Elle doit permettre aux membres de l’Association d’échanger des informations et des idées. 
Pour qu’elle fonctionne dans l’entente et l’harmonie, il y a quelques règles à respecter, quelques erreurs à éviter.

Règles fondamentales

Les messages de cette liste devront rester en accord avec le code de déontologie du traducteur littéraire adopté en assemblée générale par l’ATLF.

Restez poli et courtois dans les échanges, en toutes circonstances. Ne vous enflammez pas. Avant de vous énerver sur tel ou tel sujet, attendez que la fièvre soit retombée, vous pourriez tenir des propos qui dépassent votre pensée. Le courrier électronique a la spontanéité de l’oral lorsqu’on l’envoie, il est reçu avec toute la « force des mots » et risque de froisser les sensibilités. Même dans le feu du débat, toute attaque personnelle est à proscrire. Le débat est libre, mais, en cas d’attaque personnelle, le modérateur pourrait, après avertissement, résilier l’abonnement à la liste.

Ne jamais diffuser sur la liste tout ou partie d’un message qui vous a été adressé en privé ou qui a été posté sur une autre liste sans en demander l’autorisation à l’auteur. De même, on s’abstiendra de poster sur une autre liste les messages de la liste ATLF sans en avoir demandé l’autorisation à l’auteur, à moins que cette autorisation ne figure déjà dans le corps du message.

Tout propos injurieux, diffamatoire, xénophobe ou raciste pourra faire l’objet de sanctions pouvant aller jusqu’à l’exclusion définitive.

Le Conseil se réserve le droit de modérer tout fil de discussion qui prendrait un tour diffamatoire, injurieux ou contraire au code de déontologie de l’association, ou viserait à nuire au bon fonctionnement de la liste, et toute personne qui posterait de tels messages.

À tout moment, le Conseil se réserve le droit de modérer, partiellement ou totalement les échanges. Voir Nota bene en fin de texte.

Conseils pratiques

  • Soyez professionnel : essayez de ne pas poser de question à la collectivité sans avoir au préalable ouvert votre dictionnaire ou effectué vos propres recherches.
  • Pour faciliter la lecture des messages, indiquez toujours son sujet, le plus clairement possible, en le faisant précéder de la langue concernée (au moyen l’abréviation de deux lettres standard de la langue concernée entre crochets [en] pour l’anglais, [de] pour l’allemand, [es] pour l’espagnol, [ru] pour le russe, [it] pour l’italien, [fr] pour le français, etc.). Par exemple, pour un problème terminologique d’anglais l’intitulé du message sera : « [en] xxxx ».
  • Efforcez-vous, dans la mesure du possible, de ne poser qu’une question par message. Si vous avez plusieurs questions (ou réponses), rédigez autant de messages clairement identifiés. Signez tous vos messages de vote nom complet, votre adresse électronique n’est pas forcément « parlante » pour qui ne vous connaît pas personnellement.
  • Ne cliquez jamais sur « Répondre » pour lancer un nouveau fil de discussion, mais créez un nouveau message. Le classement des messages s’en trouve sinon complètement perturbé, même si vous avez pris soin de modifier l’intitulé.
  • Ne répondez pas trop hâtivement à une question dont vous ne connaissez pas la réponse de manière assez précise. Quelqu’un aura peut-être la solution magique avant vous. Toutefois, si cette question reste sans réponse pendant un certain temps, toutes les spéculations se révéleront peut-être utiles.
  • Nettoyez vos messages. Lorsque vous répondez à un message, ne citez du texte précédent que la partie nécessaire à la compréhension de votre réponse. Ne laissez pas plusieurs messages anciens traîner les uns derrière les autres, cela fait circuler des octets inutilement sur le réseau et cela rend la lecture difficile. Pour améliorer la lisibilité, vous pouvez scinder le message d’origine en plusieurs parties en intercalant votre réponse aux points particuliers.
  • N’envoyez pas de messages trop gros. Par mesure de sécurité et pour le confort des autres abonnés, les messages dépassant 20 Ko sont systématiquement rejetés.
  • Ne changez jamais l’intitulé d’un message auquel vous répondez, sauf si vous changez de sujet. Dans ce cas, plutôt que d’utiliser la fonction « répondre », écrivez un nouveau message. Si vous recevez les messages en « mode groupé », rétablissez l’intitulé exact du message auquel vous répondez.
  • Évitez d’adresser à plus d’un destinataire les messages envoyés à la liste. Les messages à destinataires multiples sont automatiquement rejetés par le système.
  • Envoyez tous vos messages en « mode texte » plutôt qu’en HTML. Les enrichissements (gras, italiques, couleurs, etc.) sont de toute façon supprimés avant diffusion et ne servent qu’à alourdir inutilement les échanges.
  • Veillez à bien « sécuriser » votre adresse électronique pour éviter qu’elle soit piratée et détournée, en sachant que les adresses Hotmail, Yahoo, Gmail sont particulièrement visées par ces attaques. Toute adresse piratée sera aussitôt désabonnée d’office.
  • Questions informatiques et hors sujet.
    
L’intitulé de toutes les questions « informatiques » sera donc précédé de : [MAC] ; [PC] ; [MAC/PC] suivant le système concerné.
    Tous les autres messages « hors sujet » (chatons à donner, appartement à louer, film à voir, etc.) seront précédés de : [HS] 
Si vous vous appliquez à respecter scrupuleusement la graphie, crochets compris, cela permettra à ceux qui savent de trier automatiquement les messages en question, aux autres de les regrouper et de les supprimer tous d’un coup s’ils ne sentent pas concernés. 
Par ailleurs, quand la réponse à une question « hors sujet », informatique ou autre, n’intéresse à l’évidence que celui ou celle qui l’a posée, il serait préférable de lui adresser directement la réponse sans passer par la liste et de poursuivre l’échange en privé. 
En cas de coupure de la liste, pas de panique, endurez votre malheur pendant 24 heures avant de contacter le modérateur !

N. B. : une liste de discussion est dite « modérée » lorsque les messages sont lus par un ou plusieurs modérateurs avant d’être diffusés à tous les abonnés. La liste de l’ATLF peut être partiellement modérée, le modérateur de la liste étant le Conseil élu de l’association. Les manquements répétés à la Netiquette pourront être sanctionnés, après avertissement, par une mise en « modération » provisoire : les messages ne seront alors diffusés qu’après validation.