Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

Blog

  • Un blog qui met les traductrices à l’honneur

    4 août 2012

    Jolie surprise estivale ! Le blog « La Mare aux mots » (Conseils culturels pour parents et éternels enfants) fait la part belle aux acteurs du livre : illustrateurs, auteurs, libraires, bibliothécaires, éditeurs… et traducteurs ! Gabriel et Marianne ont laissé la parole à deux traductrices, Rose-Marie Vassallo (bien connue des lecteurs et lectrices de ce blog) et Josette Chicheportiche. Deux

    En savoir plus
    0
  • Le garçon d'à côté

    17 juillet 2012

    Nathalie Barrié se livre, à propos de sa traduction : « Le garçon d’à côté » de Katrina Kittle, publié aux Editions Phébus. J’ai proposé de traduire ce roman aux éditions Phébus en 2008... Il est paru en 2012. Si le sujet peut effrayer ou agacer, il est hélas, d’actualité. Il s’agit de pédophilie. Mais il n’existe que des histoires singulières : à

    En savoir plus
    0
  • Voyage en Sikelianie

    23 mai 2012

    Eleni Sikelianos, écrivaine américaine, était de passage à Paris. La petite, mais passionnante, librairie Charybde (129, rue de Charenton 75012 Paris) l’a accueillie avec ses traducteurs à l’occasion de la sortie de deux de ses ouvrages, Le Livre de Jon (Actes Sud) et Le Poème Californie (éditions Grèges), traduits respectivement par Christophe Claro et Béatrice Trotignon. Après une présentation, lecture

    En savoir plus
    0
  • Jean-Philippe Toussaint et ses traducteurs

    21 mai 2012

    Traduit en plus de 30 langues, l’auteur de La Salle de bain (1985), de Faire l’amour (2002) de La Vérité sur Marie (2009) ou encore du très récent L’Urgence et la patience (2012), entretient avec ses traducteurs une relation singulière. À plusieurs reprises, il les a retrouvés au Collège européen des traducteurs littéraires de Seneffe, en Belgique, et s’est entretenu avec

    En savoir plus
    0
  • Edith Soonckindt se livre

    6 mai 2012

    Edith Soonckindt, quel est le dernier livre que vous avez aimé traduire ? Ma dernière traduction de qualité (et qui donc m’a plu) date de… 2006 : Ne m’oubliez pas, de Trezza Azzopardi, écrivaine anglaise d’origine maltaise et vivant au Pays de Galles. En voilà la trame : Winnie, vagabonde de 72 ans, est agressée par une jeune fille qui

    En savoir plus
    0
  • À vos fantasmes !

    12 avril 2012

    On imagine une partie de pique-nique chez Nicholson Baker : chacun arriverait dans sa grande maison ouverte à tous vents avec pour seule consigne d’apporter non seulement une bouteille, mais aussi un bon fantasme de derrière les fagots. Face au lac, chacun lèverait son verre à l’assemblée, puis raconterait le sien, dans la bonne humeur et les éclats de rire. On

    En savoir plus
    0
  • La Traductrice, par Efim Etkind

    2 avril 2012

    Salon du Livre. L’espace de l’Ile-de-France, comme ceux des autres régions, héberge des éditeurs particulièrement créatifs. Sur un petit stand, des couvertures aux beaux graphismes en noir et blanc m’attirent. Et parmi les titres, celui-ci – forcément :                         La Traductrice Après m’être jetée dessus, je m’aperçois que je suis en terre connue des lecteurs du blog, car je suis

    En savoir plus
    0
  • Une œuvre traduite est deux fois éditée

    23 mars 2012

    Comme on a pu le lire récemment sur ce blog, « Une œuvre non traduite n’est qu’à demi publiée ». C’est ce qu’Edmond Cary fait dire à Ernest Renan dans La traduction dans le monde moderne (Genève, Librairie de l’Université, 1956 – p. 10, si j’en crois Google Books). A l’heure où je couche ces lignes sur le papier debout sur

    En savoir plus
    0
  • Terje Sinding se livre

    21 mars 2012

    Terje Sinding, quel est le dernier livre que vous avez traduit, qui a été publié, et que vous avez aimé? Il s’agit de Lettre (une tentative) de Tomas Espedal, auteur norvégien né en 1961 dont c’est le premier livre publié en français. Un texte totalement inclassable, composé de cinq parties d’inégale longueur, jouant sur des genres très divers : la lettre-confession,

    En savoir plus
    0
  • Scotchant

    19 mars 2012

    Collage d’affiches dans un lycée américain. Al tire de sa poche… a roll of tape. Le ton est familier, la traduction coule de source : rouleau de scotch. Bien, mais… scotch ou Scotch ? Le correcteur consulté prône la capitale. Non par crainte de confusion avec la bouteille du même nom, mais la marque est déposée. En principe, Mme 3M conserve ses droits dessus.

    En savoir plus
    0