Promouvoir la traduction, défendre les traducteurs

ATLAS aux Correspondances de Manosque – 26-30 septembre 2018

ATLAS aux Correspondances de Manosque – 26-30 septembre 2018

La 20e édition des Correspondances de Manosque
se déroulera du 26 au 30 septembre

À noter : trois rendez-vous avec la traduction,
en partenariat avec le Collège international des traducteurs littéraires (CITL-ATLAS) :

27 septembre à 16 h 30
Joute de traduction : « You’re the top » de Cole Porter
Avec Agnès Desarthe et Santiago Artozqui
C’est l’histoire de deux traducteurs qui aimaient se rendre la vie impossible. Pour cela, ils choisissaient des textes intraduisibles et s’arrachaient les cheveux pendant des heures afin d’en inventer une version française aussi fidèle que possible. Cette année, ils décident, au péril de leur réputation, de s’attaquer à Cole Porter, un des compositeurs-paroliers les plus inventifs de la comédie musicale made in Broadway.
Santiago Artozqui et Agnès Desarthe sont respectivement président et vice-présidente d’ATLAS (Association pour la promotion de la traduction littéraire).

28 septembre à 16 h 30
« Vilnius, Paris, Londres » d’Andreï Kourkov
Jeu double entre un écrivain et son traducteur Paul Lequesne,
rencontre animée par Maya Michalon
Andreï Kourkov s’intéresse ici à la Lituanie de l’espace Schengen, celle où les citoyens pourront désormais se déplacer d’une nation à l’autre sans contrôle aux frontières. Un rêve d’échappée belle pour trois jeunes couples de ce petit pays balte à l’histoire bousculée, tout frais entré dans cet espace le 31 décembre 2007. Avec malice, Kourkov conte leurs péripéties dans l’Eldorado de leur choix : pour l’un Paris, pour l’autre Londres, pour le troisième la campagne proche de Vilnius. Face à ces personnages simples et touchants, un vieillard farfelu parcourt l’Europe. Six cents pages fantasques et inattendues !

29 septembre à 10 h 30
Traducteur d’un jour : Atelier collectif d’initiation à la traduction littéraire
Paul Lequesne, traducteur littéraire de la langue russe, animera un atelier d’initiation à la traduction autour d’extraits du roman d’Andreï Kourkov (p. 30).

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*