Défendre les traducteurs, promouvoir la traduction

À lire/ mai 2014

À lire/ mai 2014

– Ce monsieur très courageux a décidé de monter une maison d’édition entièrement consacrée à la littérature traduite… en plein Texas. Un article (en anglais) très éclairant sur la situation de la traduction aux États-Unis et le « problème des 3 % ».

– Le traducteur, agent littéraire
Quand les traducteurs anglais se voient contraints de se faire agents littéraires pour convaincre les éditeurs de publier des ouvrages étrangers…

– Un article du Monde des Livres sur « Adam Thirlwell, polyglotte »

Un roman peut-il être traduit dans une autre langue ? Une traduction est-elle à un texte ce que la copie est à l’original ? Y-a-t-il des livres intraduisibles ? A ces questions classiques, (…) l’écrivain britannique Adam Thirlwell, 35 ans, n’entend pas répondre en théoricien, mais en romancier ludique qui craint l’esprit de sérieux.

– La réponse de l’ATAA à un article paru dans Le Monde diplomatique à propos du sous-titrage en série.

François Bon, dans son blog, relate sa visite à l’ETL-CNL.

0 Avis

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*